29/03/2014

Non contre la maltraitance des animaux

247623649.jpg

 

Deux cadavres et des chiens faméliques ont été retrouvés dans une ferme à Abzac (16). La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte avec constitution de partie civile pour « abandon ». Le TGI d’Angoulême (16) doit prochainement examiner cette affaire.

 


Les chiens qui ont survécu étaient très maigres - Photo : DR

C’est à Abzac, à la limite des départements de la Vienne et de la Charente, que deux cadavres de chiens, ainsi que le crâne d’un troisième, ont été découverts début mois février 2014. Ce sont les gendarmes de la commune de Confolens (16), alertés par un voisin, qui ont fait la macabre découverte. L’un des chiens avait les yeux ouverts, sa tête près d’une gamelle vide. Dans la cour du vieux corps de ferme, les forces de l’ordre ont également trouvé deux chiens encore vivants, dans un état de grande détresse. Ils ont été acheminés au refuge de l'Angoumois, une structure située à Mornac et soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis

Etat de cachexie

Les causes de la mort n’ont pas pu être déterminées du fait de l’état de décomposition des corps. « Tout laisse supposer qu’ils sont morts de faim et de soif », précise Nadine Boissout, coordinatrice du refuge de l’Angoumois, qui dénonce une « volonté de laisser mourir des animaux ». Les deux chiens qui ont survécu à ce véritable calvaire ont été sauvés in extremis. Une femelle de race bouvier bernois et un jeune mâle croisé blanc et marron se trouvaient dans un état de cachexie. Ce dernier vivait enfermé dans une cage. La femelle vivait quant à elle enfermée dans un cabanon dont le sol était recouvert d’excréments, et l’une de ses pattes était coincée dans la porte.

Un mois après la fin de leur calvaire, les deux animaux se portent beaucoup mieux : « Je crois qu’ils se rendent compte de ce qu’ils ont traversé, explique la responsable du refuge. Ils se requinquent très vite et ont l’air heureux d’être en vie ». Ils ont désormais le petit parc du refuge pour s’ébattre, et surtout, de la nourriture et de l’eau en quantité.

Plainte pour abandon

Le locataire de la ferme, absent lors de la saisie des animaux, a été retrouvé puis entendu par les gendarmes. Bien que les chiens ne soient pas identifiés à son nom, c’est à son encontre que les poursuites ont été engagées. La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour abandon aux côté du refuge de l’Angoumois et s’est constituée partie civile.

L’abandon d’un animal est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende selon l’article 521-1 du Code pénal.

SOURCE  ICI

18:51 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

13/07/2013

Maltraitance - Un dogue argentin famélique sauvé de justesse

Hebergeur d'image

 

 

Attaché, sans eau ni nourriture, un chien a été pris en charge in extremis par les autorités près de Nantes (44). La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour « abandon » à l’encontre de ses maîtres.

 

C’est un chien en meilleure santé qui apparaît devant l’objectif (notre photo). Eyronn, un magnifique dogue argentin de 4 ans, revient pourtant de loin : trouvé il y a deux mois dans un état de cachexie, il a été miraculeusement sauvé (23/4/13) grâce à l’intervention des gendarmes de La-Chapelle-sur-Erdre et de l’équipe du refuge « Des Animaux et des Hommes » de Bouguenais (44).

« Chien mourant »

C’est une passante qui a contacté cette structure soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis. Elle a remarqué un chien d’une maigreur alarmante, à l’attache dans un jardin. Stéphanie, enquêtrice au refuge, se rend à maintes reprises sur le lieu signalé. « Les maîtres étaient toujours absents et l’état du chien empirait » explique la jeune femme. Lorsque le couple de propriétaires reparaît enfin, c’est pour refuser obstinément de confier le chien à l’association. Après des négociations et des péripéties - l’animal a été déplacé entretemps dans le plus grand secret - Eyronn est finalement pris en charge par le refuge et immédiatement conduit chez le vétérinaire. « Il ne pouvait plus ni se lever, ni marcher, se souvient avec émotion Stéphanie. Il n’avait plus aucune réaction ».

«Il ne pouvait plus ni se lever, ni marcher. 

Stéphanie - Refuge de Bouguenais (44)

La dénutrition, confirmée par les résultats des premières prises de sang, durerait depuis des semaines, peut-être plus. Gravement déshydraté, l’animal est placé sous perfusion. Le vétérinaire mentionnera dans son rapport « un chien mourant » : l’animal pèse 23 kilos, alors qu’un dogue argentin de cet âge devrait en peser près du double.

Gentil et sociable

Aujourd’hui, Eyronn va bien. Il a repris du poids et vit désormais au refuge du Bouguenais. « Il est très gentil et très sociable, y compris avec les autres mâles » précise la jeune femme. L’association « Des Animaux et des Hommes » et la Fondation 30 Millions d’Amis ont porté plainte pour « abandon » à l’encontre du couple. L’affaire pourrait être jugée par le TGI de Nantes à une date qui n’a pas encore été fixée. Eyronn sera propo

 

SOURCE  ICI

12:01 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

05/01/2013

Nouvelle vie pour Nastia

2313371691.gif

 

 

Les barreaux de sa cage minuscule ne sont plus qu’un lointain souvenir pour Nastia : l'oursonne de 8 mois, qui n'a connu que la captivité, a rejoint un sanctuaire situé à Zhytomyr, 160 km de Kiev (Ukraine). L’inauguration de ce « paradis » pour ours, en partie financé par la Fondation 30 Millions d’Amis, s'est déroulée en présence du ministre de l'Ecologie et des Ressources naturelles d’Ukraine et des autorités locales (27/11/12).

Sanctuaire pédagogique

Le sanctuaire de Zhytomyr a été conçu pour répondre aux besoins naturels des ursidés. Des tunnels, des arbres et un étang ponctuent ce parc de 10 hectares, doté également de salles de soins vétérinaires et d’abris.

Accessible au grand public, celui-ci sera muni de panneaux pédagogiques sur la protection de l’ours. Car pour protéger efficacement leurs populations, l’évolution des mentalités est essentielle. Une équipe vivra en permanence sur place, afin de suivre quotidiennement l’adaptation des animaux dans leur nouvel environnement et étudier leurs comportements.

Le calvaire des ours « dansants »

Détenue dans l’est du pays, au zoo de Loutsk - un endroit délabré, où une équipe de la Fondation a pu se rendre il y a quelques semaines - Nastia a grandi dans des conditions indignes. Elle a été séparée de sa mère dès son plus jeune âge afin d'être vendue à des trafiquants d'animaux de Vinnytsia pour devenir un « ours dansant ». A l’instar de la Bulgarie et de la Roumanie, l'Ukraine autorise la capture et la vente d’oursons destinés à divertir les touristes. Dans ce pays subsiste en effet des montreurs d'ours qui exploitent ces animaux dans des conditions barbares.Dès son plus jeune âge, l’animal est forcé de se dresser sur ses pattes et à « danser » sur une tôle brûlante pendant que son maître joue de la musique. L’ourson, traumatisé par cette méthode empreinte de souffrance, reproduit ce comportement dès lors qu'il entend cette musique. Des ours enchaîné par le museau et la lèvre inférieure sur lesquels est apposé - sans anesthésie - un anneau, provoquant une douleur intense. 

À la suite d'âpres négociations, Nastia sera sauvée du triste sort qui lui était réservé et les autorités ukrainiennes consentiront à soutenir la création d'un espace imaginé pour accueillir la mère et son petit et leur assurer des conditions conformes à leurs impératifs physiologiques. Ce sanctuaire est le premier du genre à voir le jour en Ukraine.

Une nouvelle vie pour Nastia

Sur place, la Fondation 30 Millions d'Amis a pu mesurer le bonheur de Nastia lors de ses premiers pas dans le sanctuaire : la jeune oursonne a exprimé sa joie par des courses effrénées dans son nouvel espace de liberté, avant de prendre, devant les regards émus de nos équipes, son premier bain.

Une aide exceptionnelle

La Fondation, qui se bat contre toute forme de maltraitance, a souhaité soutenir ce beau projet : 35 000 euros ont été investis pour permettre de sauver des ours de l’enfer. La création du sanctuaire est donc une excellente nouvelle mais qui n’arrive pas seule : Nastia devrait bientôt accueillir sa maman, Masha - toujours enfermée au zoo - ainsi qu'un troisième compagnon, puisque la femelle devrait mettre bas courant janvier 2013. Les négociations sont toujours en cours pour acheminer la mère et son petit dans les plus brefs délais.


Source ICI

15:51 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2012

Maltraitance - Criblée de balles, une petite chienne survit

3810383517.gif

 

 

Véra, un épagneul de 8 ans réchappe miraculeusement à un acharnement particulièrement cruel. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile, suit avec beaucoup d’attention cette affaire de maltraitance qui sera prochainement jugée par le tribunal correctionnel de Béziers (34).

Criblée de balles, une petite chienne survitRévélée par le quotidien Midi Libre, cette histoire est une succession de détails sordides. A l’intérieur d’un sac-poubelle jeté dans une benne de la décharge publique de Cers (34), un jeune homme découvre un chien criblé de balles (27/3/12). Malgré de terribles blessures, l’animal respire encore ; il est immédiatement emmené chez un vétérinaire.

Véritable miracle

Lors de son opération, 77 petits plombs seront extraits du corps de cette chienne, âgée de 8 ans et qui répond désormais au nom de Véra. L’une des blessures située à l’encolure témoignerait, selon les déclarations du vétérinaire, d’un tir à bout portant. Des traces de coups sont également identifiées, laissant penser que « l’animal a été violemment frappé après avoir été la cible de tirs », précise ce praticien héraultais, qui évoque une « envie de tuer évidente ». Miraculeusement, Vera s’en sort avec une côte fêlée. Elle est rapidement prise en charge par une famille d’accueil : un médecin à la retraite et son épouse, une ancienne infirmière.

«L’envie de tuer est évidente. 

Source vétérinaire

Aujourd’hui, Véra est tirée d’affaire, même si elle doit encore recevoir des soins quotidiens. « Elle est toujours un peu tristounette, mais a moins peur qu’à son arrivée, témoigne Annie, sa nouvelle maîtresse. Elle était très craintive vis-à-vis des hommes, mais elle adore mon mari qu'elle suit comme son ombre ! » se réjouit-elle encore. Le couple décrit un animal « adorable et docile, qui ne se plaint jamais lorsqu’on le soigne, malgré les souffrances ».

Ancien chien de chasse ?

L’enquête a été confiée à la police de Béziers (34). Celle-ci a d’ores et déjà retrouvé le propriétaire de l’animal grâce au tatouage, mais son âge très avancé et son état de santé le mettrait hors de cause, selon les premières constatations. La petite épagneul pourrait avoir été utilisée comme chien de chasse, puis, en raison de problèmes de vue et d’arthrose dus à son âge, considérée comme inutile et violentée dans le but d’être éliminée.

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile aux côtés du Comité de soutien à la cause animale (CSCA), une association biterroise, attend une peine sévère pour cet acte de cruauté particulièrement lâche. Aucune date n’a pour l’instant été fixée par le tribunal correctionnel de Béziers.


SOURCE  ICI

15:06 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2011

SOUTIEN A LA fONDATION 30 MILLIONS D AMIS

3718548965.gif

 

Merci d'aller Soutenir la Fondation30 millions d'Amis  ICI

08:28 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

17/07/2011

En Soutien a Chanel

4270183021.gif

 

 

 

Violemment frappée par ses maîtres, une femelle beagle a été confiée à un refuge, ainsi que l’un de ses congénères. Le couple de propriétaires comparaîtra devant le TGI de Cambrai (59). La Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile, attend une peine à la mesure de ces actes violents.

Battue avec une barre de fer, une petite chienne survitMise à jour (10/6/11) : Le TGI de Cambrai (59) a condamné l’ancien maître de Chanel à 6 mois de prison, dont 2 mois ferme et une mise à l’épreuve de deux ans avec suivi psychologique. Une sévérité rarement appliquée dans les affaires de maltraitance, saluée par la Fondation. La confiscation définitive de ses deux chiens a également été prononcée, ainsi que l’interdiction de détenir des animaux.

C’est à la suite de l’appel d’une voisine, alertée par des hurlements, que les gendarmes de Claray (59) découvrent au domicile d’un couple un animal baignant dans son sang (18/3/11). La petite chienne, un beagle nommé Chanel, est immédiatement confisquée sur réquisition judiciaire et confiée au refuge d'Estourmel dans le Nord. L’animal, battu par son maître avec une barre de fer, souffre de plaies ouvertes à la tête et à l’épaule : « Elle ne tenait plus sur ses pattes et refusait de se laisser approcher » témoigne Sophie Binkowski, la responsable du refuge. Par précaution, Dior, un mâle de la même race âgé de 3 ans, est également confié à cette structure.

Des chiens pleins de vie

Achetés il y a quatre ans par un jeune couple qui souhaitait faire de la reproduction, Chanel et Dior vivaient - selon plusieurs témoignages concordants - dans des conditions difficiles. Dans une hygiène déplorable, sous-alimentés, les deux chiens auraient été régulièrement frappés par leurs maîtres. La situation a fait l’objet de plusieurs avertissements informels de la part des autorités, sans que les maîtres ne modifient leur comportement.

Aujourd’hui, Chanel recouvre peu à peu ses forces et après quelques points de suture et un traitement anti-inflammatoire, elle est totalement remise de ses blessures. Quant à Dior, il est en parfaite santé : « Ce sont des chiens très câlins, qui aiment explorer et partir à l’aventure, explique Sophie Binkowski. Ils sont curieux et pleins de vie. »

La Fondation partie civile

Si les animaux sont définitivement confisqués à leurs propriétaires par la justice,  les deux beagles seront proposés à l’adoption : « Pour Chanel, il faudra une famille douce et patiente, précise Sophie Binkowski. Et qui n’a pas d’autres animaux, car elle n’est pas sociable avec les autres chiens. » Et pour Dior comme pour Chanel, « beaucoup d’espace car ce ne sont pas des chiens de salons ! »

La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile aux côtés de la SDA d'Estourmel dans ce dossier. L’audience se déroulera le 20 mai prochain au tribunal de grande instance de Cambrai.

 

ICI

18:03 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2010

Petition a signer contre le veto de la SPA de Lievin

 

2820511076.gif


Suite au message de  La Petition.Be, je fais suivre  car cette cause me parait tres importante et vous remercie de faire suivre cet article  sur vos blogs et de signer la petition ci-dessous!!Merci a vous!!


Message de  LA PETITION.BE



LE VETO SPA DE LIEVIN LAISSE AGONISER UN JEUNE CHIEN DURANT UN APRES-MIDI ET UNE NUIT !!!



IGNOBLE ET HONTEUX : LA VETERINAIRE MISE EN ACCUSATION POUR LE CALVAIRE D'UN CHIEN... ET POUR TOUT LE RESTE...


Chers amis des animaux bénévoles ou non, avant toute chose regardez la vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous, mettez le son, sortez vos mouchoirs, FAITES CIRCULER UN MAXIMUM et laissez libre cours à votre juste colère contre le LAXISME GENERALISE et L'ABSENCE TOTALE DE CONTROLE ET DE DEONTOLOGIE qui règne dans de nombreuses cliniques


maltraitance1
envoyé par isagil60. - Découvrez plus de vidéos d'animaux.

 

L'épouvantable AGONIE de ce pauvre chien non identifié, sur le carrelage glacial du dispensaire SPA de Liévin est malheureusement LOIN D'ETRE UN CAS UNIQUE. Mais en ce mardi 9 mars 2010, c'est LA FOIS DE TROP et grâce au courage d'un jeune homme sincère et BOULEVERSE, nous avons la PREUVE INTANGIBLE de l'inqualifiable MEPRIS avec lequel le Docteur Piotr ALLAIN a LAISSE MOURRIR CE PAUVRE CHIEN D'ENVIRON DEUX ANS (selon les vétos auxquels nous avons soumis cette vidéo).

0 savoir que ce n'est pas une diffamation ,nous avons à notre disposition de nombreux écrits(mails intra service),et la vidéo
J'ai aussi les coordonnées du jeune homme qui à filmé(je ne donnerais à personne celle ci)
et l'appui et le soutien totale d'europe animal protection










 

16:23 Écrit par SPANOU dans Aides. Petitions | Lien permanent | Commentaires (1)