13/07/2013

Ville du Canada: Pohenegamook

Hebergeur d'image

 

Pohénégamook est une ville canadienne située dans l'Est du Québec dans la municipalité régionale de comté du Témiscouata au Bas-Saint-Laurent. Elle est née de la fusion des municipalités de Saint-David-de-Sully, de Saint-Pierre d'Estcourt et de Saint-Éleuthère le23 octobre 1973.

Pohénégamook est situé sur le versant sud du fleuve Saint-Laurent à 235 kilomètres au nord-est de Québec et à 520 kilomètres au sud-ouest de Gaspé. Les villes importantes près de Pohénégamook sont Témiscouata-sur-le-Lac à 50 kilomètres au nord-est et Rivière-du-Loup à65 kilomètres au nord. Pohénégamook est situé sur la frontière avec les États-Unis. La ville est située sur la route 289 entre Saint-Alexandre-de-Kamouraska à au nord-ouest et Rivière-Bleue à l'est. Le territoire de Pohénégamook couvre une superficie de 351,97 km21.

La ville de Pohénégamook fait partie de la municipalité régionale de comté du Témiscouata dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent1.

Le lac Pohénégamook bordant la ville mesure neuf kilomètres de longueur pour environ un kilomètre de largeur. Une légende prétend qu'un monstre connu sous le nom de Ponik errerait dans ce lac. La bête aurait la forme d'un canot renversé parsemé d'écailles. Les suppositions des origines de la bête sont nombreuses : esturgeon, serpent de mer ou encore de vieux billots de bois. Toutefois, cette histoire permet à la ville de Pohénégamook d'être reconnue par de nombreux Québécois.

Selon Statistiques Canada, la population de Pohénégamook était de 2 940 habitants en 20063. La tendance démographique des dernières années suit celle de l'Est du Québec, c'est-à-dire une décroissance. En effet, en 2001, la population était de 3 097 habitants3. Ce qui correspond à un taux de décroissance de 8,6 % en cinq ans3. L'âge médian de la population de Pohénégamook va à l'inverse, en augmentant de 44,5 ans en 20063 à 48,3 en 20114.

Le nombre total de logements privés dans la ville est de 1 4063. Cependant, seulement 1 203 de ces logements sont occupés par des résidents permanents3. La majorité des logements de Pohénégamook sont des maisons individuelles3.

0,3 % de la population de Pohénégamook est issue de l'immigration3. De plus, selon Statistiques Canada, 0,3 % de la population n'avait pas le statut de résident permanent du Canada en 20063. 99,3 % de la population a le français en tant que langue maternelle ; le reste est partagé à part égale entre l'anglais et une autre langue que le français et l'anglais3. 8,7 % de la population maitrise les deux langues officielles du Canada ; tous les habitants connaissent le français3. 1,4 % de la population de Pohénégamook a une identité autochtone

Le taux de chômage dans la ville était de 13 % en 20063. Le revenu médian des Gamookois est de 21 607 $

 

42 % de la population de 15 ans et plus de Pohénégamook n'a aucun diplôme d'éducation3. 40 % de cette population n'a que le diplôme d'études secondaires ou professionnelles3. 4,5 % de cette population a un diplôme de niveau universitaire. 1,7 % des diplômés postsecondaires ont effectué leurs études à l'extérieur du Canada Le principal domaine d'études des Gamookois est « l'architecture, le génie et les services connexes »

 

Pohénégamook fut occupée à l'origine par les Malécites, pour qui l'appellation désignait un endroit du campement, lieu de repos, parce qu'ils étaient à l'abri des intempéries des plaines du Fleuve Saint-Laurent

15:30 Écrit par SPANOU dans Villes du Canada | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.