13/04/2013

cantons de l est

3107165950.gif

 

Cantons-de-l'Est

Par monts, par vallons et... avec passion!

DunhamPittoresque région de villégiature et berceau de la viticulture au Québec, les Cantons-de-l’Est s’étendent le long de la frontière des États-Unis. Le pays, fier de ses beaux villages et de leurs opulentes maisons victoriennes, abonde en théâtres, galeries d'art et boutiques d'antiquaires. La Route des Vins, les circuits agrotouristiques, les excursions en train ou en bateau, les nombreuses bonnes tables, les gîtes coquets et auberges de charme invitent aux escapades gourmandes. Avec leur horizon de montagnes, leurs grands lacs, leurs golfs verdoyants, les Cantons-de-l’Est proposent des décors uniques pour des vacances réussies!

Bien-être et plaisirs champêtres

Pour apprécier pleinement votre découverte des Cantons, enfourchez votre vélo et partez sur les voies cyclables du réseau régional, qui s’étend sur 500 km dont 200 sont intégrés à la Route Verte sur le trajet Montréal-Québec. Les marcheurs ont un vaste choix de sites de randonnée. Un des plus longs et des plus spectaculaires : les Sentiers de l'Estrie, qui proposent 150 km de vues imprenables.

À ne pas manquer

    • Les parcs nationaux des monts Mégantic et Orford attirent les amoureux de la nature avec leurs imposants sommets et une gamme variée d’activités de plein air et d’équipements.

 

 

    • D’autres parcs régionaux vous réservent de belles surprises, tel celui de laGorge-de-Coaticook, connu pour sa passerelle suspendue de 169 m, une des plus longues du monde.

 

 

 

    • L’abbaye Saint-Benoît-du-Lac, avec ses moines producteurs de fromage et de cidre, symbolise merveilleusement la sérénité que procure l’harmonie de la nature et le mariage de l’eau et de la montagne.

 

  • Le très réputé zoo de Granby, qui a accueilli pas moins de 600 000 visiteurs en 2011, vaut aussi le détour.

12:39 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (1)

13/07/2012

Baie-James et Eeyou Istchee

1201572845.gif

 

 

Au nord du Québec, les grands espaces sont rois! Dans un immense territoire presque vierge, qui s'étend sur 350 000 km² et qui fait presque le cinquième du Québec, vivent à peine 30 000 personnes. Répartis en neuf villages le long du littoral de la baie James ainsi qu’à l’intérieur des terres, les quelque 14 000 Cris qui habitent ce territoire depuis des millénaires le nomment Istchee (Terre du peuple). Plusieurs municipalités parsèment également la région, dont l’économie repose en bonne partie sur l’utilisation des ressources naturelles. Les voyageurs pourront explorer la région en obtenant des renseignements auprès de deux associations touristiques distinctes : celle de laBaie-James et, pour les séjours chez les Cris, celle d’Eeyou Istchee.

L’appel nordique

Monts OtishConstellée d'innombrables rivières et de plans d'eau, la région constitue l'un des derniers territoires vierges du monde. On y trouve le plus grand lac naturel du Québec (2 335 km²) : le lac Mistassini. Celui-ci se trouve dans la réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi, qui couvre un territoire vaste somme la Sicile! Une partie de cette réserve faunique et le territoire adjacent sont maintenant compris dans la réserve de biodiversité projetée, Albanel-Témiscamie-Otish, en voie de devenir un parc national du Québec. Du 49e au 52e parallèle, la forêt boréale domine le paysage avec ses épinettes noires, avant de céder la place à la taïga, qui s'installe graduellement jusqu'au 55e parallèle. Une importante harde de caribous hiverne dans la partie septentrionale du territoire. Réputée pour ses rivières majestueuses, l'abondance de son gibier et de ses poissons, la région compte de nombreuses pourvoiries et promet des prises de choix aux pêcheurs et aux chasseurs.


L’hiver, le vrai

Pêche blanche
Une destination aussi nordique jouit évidemment d’un enneigement sans pareil. Des sentiers de motoneige sillonnent le secteur sud du territoire et relient plusieurs communautés, de Valcanton à Chibougamau, en passant notamment par Matagami, Lebel-sur-Quévillon, Waswanipi, Oujé-Bougoumou, Mistissini et Chapais. La pêche blanche y est aussi fabuleuse et les excursions en raquettes prennent ici tout leur sens.


Une culture authentique

Pêche blancheTout en étant ouverts sur le monde d’aujourd’hui, les Cris ont toujours su préserver leur langue et leur culture. Il leur fait maintenant plaisir de la partager avec les visiteurs. Accompagnés de guides autochtones, venez vous initier au mode de vie traditionnel des Cris, basé sur la chasse, la pêche et le piégeage, et venez écouter les récits ancestraux, goûter la cuisine authentique et apprécier l’artisanat unique des neuf communautés cries. L’une d’entre elles, Oujé-Bougoumou, a été reconnue par l’ONU comme l'un des cinquante villages qui allient tradition autochtone et vie moderne, valeurs écologiques et technologiques.

Modernité et tourisme

Les rivières de la baie James ont vu naître dans les dernières décennies de colossales installations hydroélectriques, dont l'aménagement Robert-Bourassa, où se trouve la plus grande centrale souterraine du monde, et la centrale La Grande-1. Des dizaines de milliers de travailleurs ont séjourné dans la région de 1950 à nos jours pour bâtir cet impressionnant complexe. Radisson, l’ultime destination au nord, sur la Route de la Baie-James, a logé les travailleurs qui ont œuvré à la construction des barrages. Découvrez le quotidien des ouvriers en visitant le site historique du Parc Robert-A.-Boyd, qui reconstitue fidèlement un campement d'exploration.


Une riche nature

Le territoire recèle également d’importantes richesses forestières et minéralogiques : or, argent, cuivre et zinc. Suivez, au Centre d'intérêt minier de Chibougamau, l'évolution des mines à travers les âges. Pour partir à la découverte des écosystèmes que sont la toundra, la taïga et la forêt boréale, sillonnez les sentiers de la zone récréative du Lac Matagami, et marchez sur l’un des plus vieux volcans d’Amérique du Nord!

Baie-James et Eeyou Istchee, où s’unissent à la perfection nature, monde moderne et traditions millénaires.

12:29 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2012

Centre du Quebec

centre-du-quebec.gif

 

 

 

Centre-du-Québec

De prés en boisés, une vraie campagne de charme!

Moulin Lapierre
Située à mi-chemin entre Montréal et Québec sur la rive sud du Saint-Laurent, la région Centre-du-Québec vous réserve en toute saison un éventail d’activités et de séjours dans une ambiance de détente. Profitez de ses vues sur le fleuve, sur son horizon dégagé où se dessinent les silhouettes de ses villages campagnards. Explorez à votre rythme ce terroir propice aux découvertes gourmandes, aux trouvailles chez les antiquaires, participez à l’une des grandes manifestations culturelles de la région, ajoutez un zeste de golf ou une soirée au théâtre et vous avez la recette d’une escapade réussie!

Quatre saisons et bien des plaisirs!

Saint-FerdinandLes motoneigistes et les adeptes du quad se donnent rendez-vous en hiver au Centre-du-Québec, qui met à leur disposition deux vastes réseaux de sentiers balisés. L’été, deux itinéraires de la Route Verte traversent la région : le parc linéaire des Bois-Francs et le Circuit des Traditions, qui longe en partie la jolie rivière Saint-François, donnant tous deux accès à 25 circuits cyclotouristiques. Au printemps et en automne, les oies des neiges créent l'événement à Baie-du-Febvre en faisant halte par centaines de milliers sur les rives du lac Saint-Pierre, désigné réserve de la biosphère par l'Unesco. Plessisville, capitale mondiale de l'érable, connaît aussi une ébullition printanière! L’automne, assistez à la spectaculaire récolte des canneberges à Saint-Louis-de-Blandford et visitez son intéressant Centre d'interprétation de la canneberge.


Lieux de culture et petite histoire

Le village québécois d'antanAbénaquis, Français, Irlandais, Écossais et Anglais ont marqué le Centre-du-Québec de leur présence, laissant en héritage un riche patrimoine. Pour découvrir les établissements des premiers colons écossais et irlandais, suivez la Route Celtique. Au Village québécois d'antan, à Drummondville, vous êtes immergés dans l’univers traditionnel des années 1810 à 1910 grâce à ce village animé et typique du Québec d'autrefois. Profitez de votre passage à Victoriaville pour visiter la demeure d'un illustre Premier ministre canadien, la Maison-Wilfrid-Laurier, lieu historique national, et à Nicolet la maison natale du peintre-graveur Rodolphe Duguay, l'un des maîtres de la gravure au début du 20e siècle. Pour le plaisir des yeux et du palais, parcourez deux circuits invitants : le Circuit ornithologiq

22:16 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (0)

15/02/2012

Cantons de L'Est

2229455711.gif

 

 

Pittoresque région de villégiature et berceau de la viticulture au Québec, les Cantons-de-l’Est s’étendent le long de la frontière des États-Unis. Leur relief ondoyant anime un paysage aux ravissants panoramas. Le pays, fier de ses beaux villages et de leurs opulentes maisons victoriennes, abonde en théâtres, galeries d'art et boutiques d'antiquaires. La Route des Vins, les circuits agrotouristiques, les excursions en train ou en bateau, les nombreuses bonnes tables, les gîtes coquets et auberges de charme invitent aux escapades gourmandes. Avec leur horizon de montagnes, leurs grands lacs, leurs golfs verdoyants, les Cantons-de-l’Est proposent des décors uniques pour des vacances réussies!

Les parcs nationaux des monts Méganticet Orford attirent les amoureux de la nature avec leurs imposants sommets et une gamme variée d’activités de plein air et d’équipements. Le parc national de la Yamaska offre aux familles camping et baignade dans un environnement boisé. D’autres parcs régionaux vous réservent de belles surprises, tel celui de la Gorge-de-Coaticook, connu pour sa passerelle suspendue de 169 m, une des plus longues du monde. L’hiver, quatre grandes stations se partagent les faveurs des skieurs : OrfordSuttonBromont et Owl’s Head. Le ski de fond est également très populaire, tout comme la motoneige née, comme le rappelle le Musée J. Armand Bombardier, à Valcourt, où se tient chaque hiver un Grand Prix très couru. Le très réputé zoo de Granby vaut aussi le détour.

Pour apprécier pleinement votre découverte des Cantons, enfourchez votre vélo et partez sur les voies cyclables du réseau régional, qui s’étend sur 500 km dont 200 sont intégrés à la Route Verte sur le trajet Montréal-Québec. Les marcheurs ont un vaste choix de sites de randonnée. Un des plus longs et des plus spectaculaires : les Sentiers de l'Estrie, qui proposent au nord-est de la frontière du Vermont 150 km de vues imprenables. Et pour les amateurs de baignade et de sports nautiques, la réputation des lacs Saint-François (dans le parc national de Frontenac), Memphrémagog, Massawippi et Mégantic n’est plus à faire! Une quinzaine de Relais santé et de spas vous proposent par ailleurs des séjours détente et remise en forme dans des décors apaisants. L’abbaye Saint-Benoît-du-Lac symbolise merveilleusement la sérénité que procure l’harmonie de la nature et le mariage de l’eau et de la montagne.

12:32 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (0)

30/11/2011

Regions de Quebec: Capitale Nationale

1969783029.gif

 

 

La Capitale-Nationale est une région administrative du Québec. Elle est composée de l'agglomération de Québec, de six municipalités régionales de comté (MRC), d'une réserve autochtone hors MRC et d'une municipalité de paroisse hors MRC. Elle ne doit pas être confondue avec la région de Québec.

La région compte cinq des neuf arrondissements historiques du Québec. L’arrondissement historique du Vieux-Québec, comprenant le site de Place-Royale, vaut à Québec d’être classée parmi les villes du patrimoine mondial de l’UNESCO. Berceau de la civilisation française en Amérique, la ville de Québec s’affirme depuis le xviie siècle tant par sa culture et son architecture que par son aménagement qui en font un ensemble fortifié unique, intégré dans la trame urbaine. Les arrondissements historiques de Beauport, Charlesbourg et Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge témoignent particulièrement des différents types d’implantation, d’organisation et d’occupation du territoire. La MRC de l'Île d'Orléansexprime sa fidélité à ses origines agricoles et maritimes. L’Hôtel du Parlement, classé site historique national, consacre le rôle de Québec comme capitale nationale, mais également soude les liens entre l’histoire politique du Québec, l’Assemblée nationale du Québec et la vie urbaine de la capitale.

La région de la Capitale-Nationale bénéficie de grands espaces naturels, dont le parc de la Jacques-Cartier, le parc des Grands-Jardins et le parc des Hautes-Gorges de la rivière Malbaie. Pour le caractère exceptionnel de son territoire naturel habité, la région de Charlevoix s’est vu décerner le statut de réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO. En plus des activités de plein air qui animent les différents parcs régionaux, plusieurs centres d’interprétation expliquent l’histoire des pratiques et des techniques d’exploitation des richesses naturelles, les connaissances qui prévalent pour la compréhension et la préservation des ressources. La culture scientifique est à l’honneur dans différents domaines, à travers la restauration de la rivière Jacques-Cartier, la valorisation de la rivière Beauport, le cratère météoritique de Charlevoix, l’entomologie, l’horticulture, etc.

 

  • Population : 680 074 (2008)1
  • Superficie : 18 638,7 km2
  • Densité : 36,5 hab./km2
  • Taux de natalité : 9,8 ‰ (2007)
  • Taux de mortalité : 8 ‰ (2007)

11:54 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2011

Saguenay Lac St-Jean

3839052059.gif

 

 

Saguenay—Lac-Saint-Jean

Heureux comme des rois... au Royaume!

Parc national des Monts-ValinCette vaste région tire son nom de la rivière Saguenay et du grand lac Saint-Jean qu’elle relie au fleuve Saint-Laurent. Le cours de cette rivière emprunte un fjord aux saisissantes parois rocheuses qui exerce depuis toujours un incroyable pouvoir de fascination. Au nord s’étend un vaste territoire naturel de forêts et de lacs riche de promesses d’aventure. Une bonne partie des 275 000 Saguenéens et Jeannois habitent les villes riveraines animées d’une vie culturelle intense.

Il y a tant à voir!

Zoo sauvage de Saint-FélicienL’idée d’observer des animaux vivant en liberté dans leur habitat naturel vous plaît? Le Zoo sauvage de Saint-Félicien vous propose été comme hiver une gamme d’activités axées sur un contact intime avec la faune. Ajoutez un volet historique à votre séjour en visitant le Village historique de Val-Jalbert, qui prospéra pendant un quart de siècle autour d'une usine de pâte à papier construite au pied d’une

chute. Les Montagnais du Lac-Saint-Jean vous font découvrir leur histoire et leur culture au Musée amérindien de Mashteuiatsh. À Saguenay, la Fabuleuse histoire d’un Royaume illustre de manière spectaculaire les grandes pages du passé de la région. Réservez-vous des moments de détente au paisible Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette.

Cap sur le plein air

RaquetteRoulez à votre rythme autour du lac Saint-Jean sur la Véloroute des Bleuets, qui ménage sur plus de 250 km d’admirables points de vue sur ce plan d’eau. La route cyclable traverse le parc national de la Pointe-Taillon, hôte des orignaux et des castors et lieu de choix pour la baignade, le kayak et le canot. La région compte d’autres parcs nationaux : le parc national des Monts-Valin, qui se distingue par ses sommets de plus de 900 m, ses panoramas grandioses, ses rivières et ses nombreux lacs, et le parc national du Fjord-du-Saguenay, qui met en valeur les rives spectaculaires du fjord du Saguenay. Le parc marin du Saguenay―Saint-Laurent, de son côté, englobe les eaux du fjord dans une vaste aire de protection des bélugas et de plusieurs autres espèces de baleines. Le parc Aventures Cap Jaseux vous propose des façons originales d’explorer le fjord : kayak de mer ou voile, via ferrata et parcours aérien en forêt! Été comme hiver, le Saguenay—Lac-Saint-Jean vous propose une foule d'activités : randonnée pédestre, rafting, vélo, quad, motoneige, raquette, traîneau à chiens, pêche blanche, ski de fond et bien d’autres!

 

18:54 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (3)

07/04/2011

Capitale-nationale

1961346292.gif

 

 

La Capitale-Nationale est une région administrative du Québec qui comprend la capitale, la ville de Québec. Elle est composée de l'agglomération de Québec, de six municipalités régionales de comté (MRC), d'une réserve autochtone hors MRC et d'une municipalité de paroisse hors MRC.

 

La région compte cinq des neuf arrondissements historiques du Québec. L’arrondissement historique du Vieux-Québec, comprenant le site de Place-Royale, vaut à Québec d’être classée parmi les villes du patrimoine mondial de l’UNESCO. Berceau de la civilisation française en Amérique, la ville de Québec s’affirme depuis le xviie siècle tant par sa culture et son architecture que par son aménagement qui en font un ensemble fortifié unique, intégré dans la trame urbaine. Les arrondissements historiques de Beauport, Charlesbourg et Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge témoignent particulièrement des différents types d’implantation, d’organisation et d’occupation du territoire. La MRC de l'Île d'Orléans exprime sa fidélité à ses origines agricoles et maritimes. L’Hôtel du Parlement, classé site historique national, consacre le rôle de Québec comme capitale nationale, mais également soude les liens entre l’histoire politique du Québec, l’Assemblée nationale du Québec et la vie urbaine de la capitale.

La région de la Capitale-Nationale bénéficie de grands espaces naturels, dont le parc de la Jacques-Cartier, le parc des Grands-Jardins et le parc des Hautes-Gorges de la rivière Malbaie. Pour le caractère exceptionnel de son territoire naturel habité, la région de Charlevoix s’est vu décerner le statut de réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO. En plus des activités de plein air qui animent les différents parcs régionaux, plusieurs centres d’interprétation expliquent l’histoire des pratiques et des techniques d’exploitation des richesses naturelles, les connaissances qui prévalent pour la compréhension et la préservation des ressources. La culture scientifique est à l’honneur dans différents domaines, à travers la restauration de la rivière Jacques-Cartier, la valorisation de la rivière Beauport, le cratère météoritique de Charlevoix, l’entomologie, l’horticulture, etc.

21:58 Écrit par SPANOU dans Regions Quebecoises | Lien permanent | Commentaires (0)